Message du docteur Tom Mikkelsen, président et directeur scientifique de l’IOC

Votre cerveau change toujours. Il ne cesse pas de traiter l’information provenant de votre corps et d’interpréter le monde qui vous entoure. Et pendant qu’il s’affaire à cette tâche, il change. En fait, il changera constamment au cours de votre vie. Des modifications se produisent lorsque vous acquérez une nouvelle habileté ou que vous oubliez un vieux souvenir. La neurogenèse, ou la création de nouvelles cellules cérébrales, est le principal moteur de ce changement : les cellules naissent puis se différencient pour devenir un type de neurone précis, elles migrent ensuite vers leur destination du cerveau et finissent par s’intégrer dans un réseau nouveau ou existant. À titre de nouveau président et directeur scientifique de l’Institut ontarien du cerveau, je crois qu’il s’agit d’une excellente façon de me présenter. Continuer la lecture « Message du docteur Tom Mikkelsen, président et directeur scientifique de l’IOC &rquo;

Nouvelles sur nos programmes de recherche

Les programmes de découverte intégrée de l’IOC rassemblent plus de 200 chercheurs et cliniciens, 35 institutions, 40 entreprises et 18 groupes de patients de l’Ontario.

Lisez leurs mises à jour et progrès qu’ils nous ont transmis.

Cerebral Palsy Integrated Discovery Network (CP-NET) Continuer la lecture « Nouvelles sur nos programmes de recherche &rquo;

L’application des connaissances

Les connaissances sont des ressources importantes pouvant être utilisées pour influencer les comportements et entraîner des changements positifs. Les initiatives de diffusion de l’IOC visent à exploiter nos connaissances pour raconter des histoires, contribuer à la collectivité, établir des liens entre les preuves et les soins, et évaluer notre travail – tout cela dans le but d’améliorer la santé cérébrale en Ontario. Continuer la lecture « L’application des connaissances &rquo;

Aider les entreprises à surmonter leurs premiers obstacles

Le docteur Ron Gonzalez s’est donné comme mission de sortir la science des laboratoires et de la mettre en pratique. En raison de son succès, il est aujourd’hui président d’Avertus Epilepsy Technologies inc. (Avertus), une entreprise qui a pour objectif d’améliorer la vie des personnes épileptiques grâce à un casque qui surveille l’épilepsie et envoie une alerte en cas de crise.   Continuer la lecture « Aider les entreprises à surmonter leurs premiers obstacles &rquo;

Les couplages de données internationaux ouvrent de nouvelles possibilités dans la recherche sur l’autisme

L’IOC catalyse l’impact de la recherche cérébrale ontarienne en augmentant la collaboration entre les chercheurs, les médecins, les patients et leurs groupes de défense, ainsi que les partenaires de l’industrie. Un ingrédient clé de cette collaboration est bien entendu le partage. À l’IOC, le partage de grandes quantités de données forme la pierre angulaire d’une collaboration effective en matière de recherche. Pour qu’elles soient partagées efficacement, les données doivent être stockées à un endroit où elles peuvent être consultées et analysées collectivement. Continuer la lecture « Les couplages de données internationaux ouvrent de nouvelles possibilités dans la recherche sur l’autisme &rquo;

Repousser les limites de la recherche grâce à l’étude en parallèle de plusieurs troubles

Bien que l’autisme, l’épilepsie ou la dépression semblent à première vue très différents, l’étude simultanée de ces maladies, ainsi que d’autres troubles cérébraux, est avantageuse. Chaque maladie présente ses caractéristiques particulières, mais il existe beaucoup de chevauchements. Par exemple, des autistes souffrent de dépression et des personnes atteintes de paralysie cérébrale sont également épileptiques. La recherche cérébrale est intrinsèquement complexe – les causes sous-jacentes de troubles différents peuvent présenter des similitudes, tandis que celles de troubles similaires peuvent être très différentes. Une telle chose complique notre travail, mais nous permet d’emprunter des observations relatives à un trouble afin de contribuer à la recherche sur un autre trouble. Continuer la lecture « Repousser les limites de la recherche grâce à l’étude en parallèle de plusieurs troubles &rquo;

Message du président

De tous les mystères de la neuroscience, la mémoire est celui qui fait l’objet du plus grand nombre de recherches. Il existe une distinction importante entre la mémoire sémantique (reliée aux connaissances générales; par ex. : la capitale de la France est Paris) et la mémoire épisodique ou personnelle (reliée à des moments, des endroits ou des gens; par ex. : samedi dernier, mon épouse et moi avons savouré un excellent plat de risotto aux champignons dans un restaurant près du marché). En raison de son caractère personnel, la mémoire épisodique nous relie à notre passé et à notre identité actuelle. Elle constitue également le fondement de notre vision de l’avenir. Plus un souvenir est marquant et émotionnel, plus il est ancré dans notre identité. Continuer la lecture « Message du président &rquo;