Message du président

De tous les mystères de la neuroscience, la mémoire est celui qui fait l’objet du plus grand nombre de recherches. Il existe une distinction importante entre la mémoire sémantique (reliée aux connaissances générales; par ex. : la capitale de la France est Paris) et la mémoire épisodique ou personnelle (reliée à des moments, des endroits ou des gens; par ex. : samedi dernier, mon épouse et moi avons savouré un excellent plat de risotto aux champignons dans un restaurant près du marché). En raison de son caractère personnel, la mémoire épisodique nous relie à notre passé et à notre identité actuelle. Elle constitue également le fondement de notre vision de l’avenir. Plus un souvenir est marquant et émotionnel, plus il est ancré dans notre identité. Continuer la lecture « Message du président &rquo;

Nouvelles sur nos programmes de recherche

Les programmes de découverte intégrée de l’IOC étudient la paralysie cérébrale, la dépression, l’épilepsie, les troubles neurodégénératifs et les troubles de neurodéveloppement. Ils rassemblent maintenant plus de 200 chercheurs et cliniciens, 35 institutions, 40 entreprises et 18 groupes de patients de l’Ontario. Continuer la lecture « Nouvelles sur nos programmes de recherche &rquo;

Former les nouveaux types de talent neuroscientifique

L’Ontario est reconnue comme un leader mondial de la recherche sur le cerveau, mais le système de santé et l’économie de la province pourraient tirer profit de meilleurs efforts en matière d’innovation scientifique. Un actif de valeur cruciale, mais souvent ignoré, est l’accès aux bonnes personnes. Ici, il est question des gens qui ont les aptitudes nécessaires pour commercialiser des idées scientifiques. Continuer la lecture « Former les nouveaux types de talent neuroscientifique &rquo;

Rejoindre les discussions mondiales sur le partage des données

L’Institut ontarien du cerveau a comme objectif d’améliorer la santé cérébrale et les données de recherche forment l’un des éléments de base pour y parvenir. Ces dernières sont des actifs de valeur, car elles peuvent être partagées, analysées et réutilisées de différentes façons afin de soutenir de nouvelles découvertes et de réduire la perte de ressources. Un moyen de recycler des données et de découvrir de nouvelles choses consiste à lier des données régulièrement recueillies sur la santé d’une population, les données « générales », à des données de recherche « spécialisées » (par ex. : imagerie, génétique, etc.). Afin de tirer le maximum de ce processus, l’IOC a mis sur pied plusieurs initiatives, y compris une plateforme informatique, un atelier international et des stages, en lien avec les nouvelles façons de relier et de partager les données. Continuer la lecture « Rejoindre les discussions mondiales sur le partage des données &rquo;

Combler les lacunes du secteur neurotechnologique ontarien avec des fantômes

Imaginez que vous soupçonnez que votre patient est atteint d’un traumatisme cérébral. Imaginez maintenant que vous pouvez avoir un aperçu non invasif de son cerveau afin d’évaluer ses blessures et de choisir un traitement. L’entreprise ontarienne Tessonics Inc. a mis au point un appareil qui pourrait vous permettre de le faire, mais le prochain défi consiste à bien calibrer le dispositif afin d’assurer la fiabilité et la constance des mesures. Voici l’objectif principal du partenariat entre Adrian Wydra et Dr Roman Maev de Tessonics Inc., qui permettrait à deux entreprises de stimuler l’innovation dans le domaine des neurosciences de l’Ontario. Continuer la lecture « Combler les lacunes du secteur neurotechnologique ontarien avec des fantômes &rquo;

Le cerveau – la vérité de l’Ontario

Une lumière scintille au-dessus de fils mêlés qui semblent animés de vie, créant brièvement l’illusion de l’électricité qui circule.

Ceci est la première chose que vous voyez quand vous visitez l’exposition Le cerveau – toute la vérité du Centre des sciences de l’Ontario. Cette métaphore nous rappelle que le cerveau travaille constamment, envoyant des signaux dans des fibres nerveuses nommées axones qui relient 86 milliards de neurones, ce qui produit tout ce que vous pensez, ressentez et faites. Il est véritablement remarquable que le cerveau en fasse autant, et cette exposition porte un regard approfondi sur la façon dont le cerveau perçoit, ressent, pense et vieillit, ainsi que sur les technologies émergentes ou existantes qui changeront nos cerveaux au cours du XXIe siècle. Continuer la lecture « Le cerveau – la vérité de l’Ontario &rquo;