Former les talents entrepreneuriaux pour générer des retombées positives en matière de santé

L’Ontario possède l’une des plus fortes concentrations de neuroscientifiques au monde, ce qui crée la possibilité d’une industrie florissante basée sur le développement des neurotechnologies pour traiter les troubles cérébraux. Cependant, une étude sur la capacité de l’Ontario de développer une grappe de neurotechnologie a révélé deux obstacles : un manque d’accès aux capitaux et un nombre insuffisant de talents en gestion.

Pour contribuer véritablement à la grappe de neurotechnologie et pour surmonter ces obstacles, il était important de soutenir le développement des neurotechnologies et de réduire le fossé entre la recherche, le diagnostic, les traitements et l’intervention précoce. L’IOC a concentré ses ressources sur le développement de talents et la réalisation d’investissements stratégiques précoces dans les principales lacunes du processus de commercialisation. En comblant ces lacunes, l’IOC a contribué au développement et à la pérennité de NeuroTech Ontario, une industrie de neurotechnologie en pleine croissance qui ajoutera de la valeur à l’économie et qui jouera un rôle crucial dans le développement de nouvelles interventions en santé.

Par la création de plusieurs programmes liés à la commercialisation, l’IOC soutient le développement d’entrepreneurs et de leurs entreprises de neurotechnologie. Le programme ONtrepreneurs (Ontario Neurotech Entrepreneurs) de l’IOC permet aux entrepreneurs en démarrage de commercialiser des idées novatrices qui amélioreront la vie des patients atteints de troubles cérébraux en leur fournissant un soutien financier, du mentorat, de la formation en affaires et des liens avec les vastes réseaux de recherche et de l’industrie de l’IOC. Ce programme aide non seulement des idées novatrices à prendre leur essor, mais il soutient également le perfectionnement d’entrepreneurs passionnés afin de bâtir des carrières réussies en dehors du milieu universitaire en s’attaquant au manque d’accès aux capitaux et au nombre insuffisant de talents.

L’IOC soutient également les entreprises de neurotechnologie en s’attaquant aux difficultés associées au manque de financement auxquelles sont confrontées de nombreuses petites entreprises. Le programme Neurotech Early Research and Development (NERD) de l’IOC élimine les risques d’investir dans de nouvelles neurotechnologies en comblant le déficit de financement et en permettant aux entreprises de neurotechnologie ontariennes d’être plus concurrentielles en matière d’investissements privés subséquents. L’IOC facilite également la validation clinique des neurotechnologies en reliant ses entreprises à son vaste réseau de recherche pour tester et affiner leurs innovations.

Depuis 2011, le programme ONtrepreneurs de l’IOC a soutenu au total 45 ONtrepreneurs avec 2,25 millions de dollars, qui ont ensuite généré 24,83 millions de dollars en investissements subséquents, 29 brevets et demandes de brevet et 68 emplois équivalents plein temps (ETP) et a commercialisé 11 produits. Le programme NERD a fourni son soutien à 11 entreprises avec un investissement de 2,7 millions de dollars et a généré des investissements subséquents totalisant 13,5 millions de dollars. Un peu de soutien peut aider considérablement, générant un rendement du capital investi de 8,1.

L’importance de ces programmes ne réside pas seulement dans les chiffres, mais également dans l’écosystème que l’IOC soutient. Il s’agit de favoriser un environnement où les entrepreneurs et les entreprises disposent d’un réseau de soutien pour que l’innovation ontarienne puisse prospérer.

Voici quelques exemples de succès connus par des entreprises appuyées par les programmes ONtrepreneurs et NERD de l’IOC, ainsi que d’autres ressources et soutiens.

  • iMerciv a récemment remporté 100 000 $ dans le cadre du concours Telus Pitch pour son dispositif portatif qui aide les gens ayant des déficiences visuelles à détecter les obstacles.
  • GaitTronics a collaboré avec le programme de recherche sur la paralysie cérébrale de l’IOC pour valider cliniquement son appareil, le SoloWalk, qui permet aux gens atteints de paralysie cérébrale de se tenir debout et de marcher. Grâce au mentorat et à la direction, un appareil SoloWalk a été acheté par Three To Be, un organisme de bienfaisance neurologique, et donné à l’Abilities Centre de Whitby pour que les personnes atteintes de paralysie cérébrale puissent participer pleinement aux jeux et aux activités physiques d’une manière qui ne serait pas possible sans cette nouvelle innovation robotique.
  • Sound Options Tinnitus Treatments Inc. a mis au point un traitement cliniquement validé qui utilise une thérapie sonore personnalisée pour traiter les acouphènes (bourdonnements chroniques dans les oreilles). Leurs produits sont actuellement disponibles dans 60 cliniques canadiennes et ils ont obtenu l’autorisation de la FDA pour entrer sur les marchés américains.

iMerciv, GaitTronics ou Sound Options Tinnitus Treatments Inc. ne sont pas que des exemples d’idées qui se sont transformées en neurotechnologies; ce sont des exemples de nouveaux outils et traitements issus de la recherche qui promettent d’améliorer la santé dans les communautés. En aidant les entrepreneurs à franchir les premières étapes de création d’une entreprise et de mise en marché d’un produit, nous bâtissons l’économie de l’Ontario et améliorons l’accès aux outils et aux traitements pouvant améliorer les soins de santé. Chacune des 65 entreprises que l’IOC soutient représente une chance pour les patients vivant avec des troubles cérébraux de vivre mieux et en meilleure santé grâce aux neurotechnologies.

Commentaires