Une main bienveillante pour stabiliser les tremblements

Une équipe de spécialistes a fusionné une nouvelle technologie et une ancienne approche de traitement en vue de créer un nouveau moyen de calmer les tremblements et de rétablir les fonctions des membres.

Un jeu d’empilage conçu par un patient du National Parkinson Foundation Center of ExcellenceMovement Disorders Centre à London, en Ontario.

Au quotidien, nous ne mettons jamais en question notre aptitude à faire des tâches simples comme tenir une tasse de café ou lacer nos chaussures. Mais pour ceux et celles qui souffrent de tremblements, ces mouvements habituels tout simples sont très difficiles à faire.

Les tremblements et mouvements involontaires affligent près de 5 pour cent des personnes de plus de 65 ans (le  « tremblement essentiel », une affection dégénérative), ainsi que 60 pour cent des patients atteints de la maladie de Parkinson. Comme le tremblement essentiel et la maladie de Parkinson sont en hausse à cause de notre population vieillissante, les tremblements constituent une préoccupation importante pour l’avenir.

Il n’existe pas de traitement efficace pour y contrer. Dans certains cas, il est même impossible de savoir ce qui a provoqué les tremblements. Les traitements actuels – dont des anticonvulsivants, des antidépresseurs et des agents antiparkinsoniens – sont entravés par des effets secondaires et un manque général d’efficacité.

Monsieur Jack Lee, Dr Mandar Jog et monsieur Fariborz Rahimi forment une équipe, venant de divers milieux et présentant des aptitudes distinctes, dévouée à changer les choses.

Le Dr Jog est neurologue et directeur au National Parkinson Center of Excellence à London, en  Ontario, au London Movement Disorders Centre.

Monsieur Rahimi est ingénieur électricien et boursier postdoctoral à la Western University.

Monsieur Lee est un entrepreneur ayant obtenu sa maîtrise en sciences de la Western University. Il s’est joint au laboratoire du Dr Jog en septembre 2012 au Movement Disorders Centre (MDC). Monsieur Lee fait partie intégrante de la nouvelle entreprise Movement Disorders Diagnostic Technologies (MDDT), issue du laboratoire de recherche.  Il a dirigé le développement commercial de l’approche innovante de l’équipe pour le traitement des tremblements.

De quelle façon cette approche est-elle innovante?

Tout d’abord, une technologie de guidage exclusive est employée pour déterminer le point d’origine du tremblement. Ensuite, une injection de BoNT/A (une forme de toxine botulique) est administrée à ce point.  La toxine botulique est souvent utilisée dans les interventions esthétiques pour « adoucir » les rides. Ici, elle est injectée à la source du tremblement pour y réduire l’activité musculaire. Des traitements de suivi sont effectués tous les trois ou quatre mois et peuvent être ajustés pour chaque patient en vue d’un effet optimal.

Bien que la toxine botulique ait été utilisée par le passé pour traiter les tremblements, la procédure de localisation mise au point par le Dr Jog et monsieur Rahini a manifestement amélioré son efficacité tout en réduisant ses effets secondaires.

En effet, les résultats se révèlent impressionnants. L’équipe signale une réduction jusqu’à 70 pour cent du tremblement dans 85 pour cent des patients observés pendant une période de huit mois. Une partie des travaux a été publiée dans le Canadian Journal of Neurological Disorders  (septembre 2013, volume 40(5), pages 663-9).

En comparaison, les traitements plus « traditionnels » ne sont normalement efficaces que pour environ 40 pour cent des patients, en réduisant les tremblements de 30 à 40 pour cent — et ce, uniquement chez des patients spécialement sélectionnés ayant été évalués par un neurologue spécialisé en troubles du mouvement.

« Nous tentons actuellement de créer un outil qui permettra à toutes les personnes dûment formées en anatomie des membres supérieurs d’injecter la BoNT-A afin d’administrer ce traitement en fonction des données que peut fournir notre système. Cet outil aidera à alléger le goulet d’étranglement qui ralentit le traitement, » explique monsieur Lee.

Il est difficile de bien saisir la mesure en laquelle le tremblement peut affecter la vie de ceux et celles qui en souffrent. Soucieuses de la grande visibilité de leur maladie, certaines personnes qui en sont victimes craignent parfois même de quitter leur domicile.  L’une d’entre elles nous confie : « À cause des tremblements, je n’aime pas manger au restaurant. » Une autre mentionne : « Des choses toutes simples, comme utiliser une souris, dessiner ou écrire, étaient de véritables supplices. »

Les patients du MDC semblent ravis des traitements. « Ces injections ont changé ma vie, explique un patient. Je peux maintenant poursuivre le travail que j’aime, une carrière que je croyais devoir abandonner. »

Le traitement à la fine pointe du Dr Jog et de monsieur Rahimi, de concert avec les initiatives de monsieur Lee pour le mettre en marché, a apporté à de nombreux patients un vent de renouveau. Par exemple, un patient a pu recommencer à s’adonner à son passe-temps favori, travailler le bois (voyez la photo ci-dessus). « Le traitement m’a facilité les choses, et je suis bien plus heureux. »

Pour la promesse que présage ce traitement, monsieur Lee a reçu cette année une bourse d’entrepreneur   d’une valeur de 50 000 $, commanditée conjointement  par l’Institut ontarien du cerveau et Ontario Centres of Excellence. Monsieur Lee utilise ce financement pour ses activités de développement et de commercialisation des produits, pour des ateliers pratiques visant à faciliter l’établissement d’une entreprise, et pour assister à des congrès et ateliers afin de présenter les travaux de l’équipe et constituer des liens avec d’autres médecins, des chercheurs  et des groupes de défense des patients.

À propos de MDDT
MDDT est une société dérivée du Movement Disorders Centre (MDC) du London Health Sciences Centre – Lawson Health Research Institute à London, en Ontario. La société commercialisera un appareil médical mis au point par le MDC pour aider à traiter les patients atteints d’un trouble neurologique du mouvement. Pour en apprendre davantage au sujet de MDDT, visitez Mddtinc.com

À propos du programme pour entrepreneurs de l’IOC
Le programme de bourses pour entrepreneurs de l’IOC, financé en partie par Ontario Centres of Excellence (OCE), a été mis en place pour le financement du la formation et du perfectionnement de scientifiques de niveau postdoctoral qui commercialisent leurs innovations mises au point en laboratoire. L’objectif de ce programme est de créer des neuro-entrepreneurs et de faire foisonner le nombre de sociétés liées aux neurosciences en Ontario.

retourner

Commentaires