Former les talents entrepreneuriaux pour générer des retombées positives en matière de santé

L’Ontario possède l’une des plus fortes concentrations de neuroscientifiques au monde, ce qui crée la possibilité d’une industrie florissante basée sur le développement des neurotechnologies pour traiter les troubles cérébraux. Cependant, une étude sur la capacité de l’Ontario de développer une grappe de neurotechnologie a révélé deux obstacles : un manque d’accès aux capitaux et un nombre insuffisant de talents en gestion. Continuer la lecture « Former les talents entrepreneuriaux pour générer des retombées positives en matière de santé &rquo;

Développer le talent entrepreneurial de l’Ontario

Mark a commencé à remarquer que des tremblements avaient une incidence importante sur la qualité de vie de sa grand-mère. Elle avait de la difficulté à effectuer des tâches routinières, comme verser du café sans en renverser. Les préoccupations de Mark pour sa grand-mère l’ont motivé à trouver une solution à ses tremblements. En appliquant des concepts appris lorsqu’il était étudiant en génie civil, il a commencé à créer un gant léger qui stabilise le poignet de façon adaptative pour réduire l’impact des tremblements. C’est ainsi que Steadiwear a vu le jour. Continuer la lecture « Développer le talent entrepreneurial de l’Ontario &rquo;

Rassembler les forces de l’Ontario pour la recherche et le traitement des commotions cérébrales

Par : Johnathan Tran, stagiaire en informatique, Institut ontarien du cerveau 

Il est facile de tenir la santé cérébrale pour acquise si on ne l’a pas perdue. Composé de milliards de cellules interconnectées, le cerveau humain, logé dans un crâne osseux solide, est remarquablement résistant, mais cela ne l’immunise pas contre les blessures. Lorsque la tête est secouée ou frappée, le cerveau peut se cogner au crâne, ce qui endommage ses cellules et déclenche une série de symptômes négatifs. Continuer la lecture « Rassembler les forces de l’Ontario pour la recherche et le traitement des commotions cérébrales &rquo;

Le défi des argumentaires des ONtrepreneurs 2016

Il se passe quelque chose de spécial en Ontario. Saviez-vous que cette province compte plus de 800 neuroscientifiques? La présence d’autant d’esprits brillants qui œuvrent en santé cérébrale favorisera la croissance et le leadership dans ce domaine. Continuer la lecture « Le défi des argumentaires des ONtrepreneurs 2016 &rquo;

Aider les entreprises à surmonter leurs premiers obstacles

Le docteur Ron Gonzalez s’est donné comme mission de sortir la science des laboratoires et de la mettre en pratique. En raison de son succès, il est aujourd’hui président d’Avertus Epilepsy Technologies inc. (Avertus), une entreprise qui a pour objectif d’améliorer la vie des personnes épileptiques grâce à un casque qui surveille l’épilepsie et envoie une alerte en cas de crise.   Continuer la lecture « Aider les entreprises à surmonter leurs premiers obstacles &rquo;

Former les nouveaux types de talent neuroscientifique

L’Ontario est reconnue comme un leader mondial de la recherche sur le cerveau, mais le système de santé et l’économie de la province pourraient tirer profit de meilleurs efforts en matière d’innovation scientifique. Un actif de valeur cruciale, mais souvent ignoré, est l’accès aux bonnes personnes. Ici, il est question des gens qui ont les aptitudes nécessaires pour commercialiser des idées scientifiques. Continuer la lecture « Former les nouveaux types de talent neuroscientifique &rquo;

Combler les lacunes du secteur neurotechnologique ontarien avec des fantômes

Imaginez que vous soupçonnez que votre patient est atteint d’un traumatisme cérébral. Imaginez maintenant que vous pouvez avoir un aperçu non invasif de son cerveau afin d’évaluer ses blessures et de choisir un traitement. L’entreprise ontarienne Tessonics Inc. a mis au point un appareil qui pourrait vous permettre de le faire, mais le prochain défi consiste à bien calibrer le dispositif afin d’assurer la fiabilité et la constance des mesures. Voici l’objectif principal du partenariat entre Adrian Wydra et Dr Roman Maev de Tessonics Inc., qui permettrait à deux entreprises de stimuler l’innovation dans le domaine des neurosciences de l’Ontario. Continuer la lecture « Combler les lacunes du secteur neurotechnologique ontarien avec des fantômes &rquo;